Pierre le naïf

Album : Quand viendront les jours

pochette

Si tu souris
Sans comprendre,
Sois gentil,
Viens m’apprendre,
Toi qui n’as
Pas de griffes,
R ponds-moi
Pierre le Naïf

Quand tu voles,
Où vas-tu ?
Sur le sol,
J’en peux plus,
Mes hourras
Sont furtifs,
Protège-moi
Pierre le Naïf

Toi, tu crois ce qu’on répète
Mais tu transformes dans ta tête
Alors, bien évidemment
Ben c’est toi le plus puissant

Si tu es bien
Sans courir,
Dès de main,
Viens me dire
Le pourquoi,
Le motif
De ta joie
Pierre le Naïf

Quand tu danses
Dans la rue,
Les gens lancent
-Je l’ai vu-
Des regards froids,
Agressifs ;
Ne change pas
Pierre le Naïf

Depuis que t’as vu un rire,
T’as appris à t’en servir
Alors, bien évidemment
Ben c’est toi le plus puissant

1 commentaire

1 commentaire »

TrackBack URI

  1. Merci à toi Colin de l’avoir mise en ligne depuis le temps que je la cherchais je suis super heureux de l’avoir ;)

    Comment by Lionel Napolitano — 8 avril 2015 #

Leave a comment

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Entries and comments feeds. Valid XHTML and CSS. ^Top^
25 queries. 0,820 seconds.