Caméléon

Album : Quand viendront les jours

pochette

Camille aimait toutes les bêtes,
Elle voulait un compagnon,
Elle s’est offert un petit caméléon.

Camille était une fille,
Elle fréquentait un garçon,
Tous deux se faisaient appeler Came et Léon.

Camille manquait de mémoire,
Elle s’rappelait pas son prénom ;
 » Je ne m’appelle pas Prika, mais Léon !  »

Léon perdait tout son calme,
Il devenait furibond,
Il disait :  » Cette fille, c’est un cas, mais elle est…hon !…  »

Came et Léon
N’ont qu’à mêler (leur)
Ame et les cons,
On les met à la couleur
En une autre saison…

Mais il y avait un drame :
Il fumait à pleins poumons ;
Camille lui dit :  » Arrête les Camel, Léon !  »

Puis la clope perdit son charme :
Il se drogua sans raison ;
Camille, déçue, lui dit :  » T’es camé, Léon  »

Came et Léon
N’ont qu’à mêler (leur)
Ame et les cons,
On les met à la couleur
En une autre saison…

Léon retrouva la flamme,
Il lui demanda pardon.
 » D’accord, mais offre-moi un camay, Léon  »

On a fait l’tour de la gamme,
Je ne trouve plus d’expression ;
Cette chanson s’appelait Caméléon…

pas de réaction pour le moment

Aucune réaction pour le moment »

Leave a comment

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Entries and comments feeds. Valid XHTML and CSS. ^Top^
23 queries. 0,346 seconds.