Jeux de maux

Album : L'explorateur

pochette

Car l’âme en peine,
L’amant peine pour te garder

L’habitude,
L’habit, tu dois les ôter.

Comment taire
Commentaires et noires idées ?

Las des tresses,
La détresse me fait pleurer.

Oh ! Dès demain,
Pourrions-nous dès demain,
Pour inonder des deux mains
De caresses et de câlins
– Deux quarts, est-ce la moitié d’un ?-
Tourner la page, tout r’naîtra bien…
Allez, viens !

Les cons pressent
Les compresses contre leurs plaies

Les guérir
Les gais rires fait retrouver

Mais les verres tuent
Les vertus des jours passés

Et le mâle,
Elle le maltraite sans douter

Oh ! Dès demain,
Pourrions-nous dès demain,
Pour inonder des deux mains
De caresses et de câlins
– Deux quarts, est-ce la moitié d’un ?-
Tourner la page, tout r’naîtra bien…
Allez, viens !

Je l’espère,
Je laisse personne habiter

Ta maison,
T’as mes ongles encore marqués

Sur la peau ;
Sûr, la politesse voudrait

Que t’attende ;
Que ta tendresse a changé !

Oh ! Dès demain,
Pourrions-nous dès demain,
Pour inonder des deux mains
De caresses et de câlins
– Deux quarts, est-ce la moitié d’un ?-
Tourner la page, tout r’naîtra bien…
Allez, viens !

pas de réaction pour le moment

Aucune réaction pour le moment »

Leave a comment

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Entries and comments feeds. Valid XHTML and CSS. ^Top^
23 queries. 0,344 seconds.