La bête

Album : aucun
Enregistré pendant les sessions de l’explorateur (?), mais pas fini à temps.

Voici un extrait de la maquette

Je sais bien qu’au fond de moi
Se love en un noir espace,
Un insecte que ne voient
Que ceux qui savent lire ses traces.
Il n’est pas une seconde
Sans que ses griffes guerrières,
A l’abri des vues du monde,
S’amusent à blesser ma chair

Et pourtant je sais,
Paradoxe oblige,
Tout ce qu’on m’inflige
Me rassure et me rend gai
De savoir que reste
Comme reine trône
La bête aux doigts jaunes…

Je crie mais pas assez fort
Pour qu’entendent mes rancunes
Les gens, pendant que comme une
Bête plume, la belle dort.
Je hurle mais rien ne sort,
Que faut-il que j’y fasse ?
Dès qu’en moi l’espoir menace,
De plus belle, la bête mord !

Et quand coule le venin,
De l’odieuse créature
Dans mes veines et dans mes mains,
Je m’approche de la rupture.
Je sens mon corps qui défaille
Quand suppure son poison
Qui déchire mes entrailles
Et me meurtrit sans raison

Et pourtant…
Au refrain

Et quand je ne serai plus
Qu’un tas d’os et de blessures,
Quand la bête ne voudra plus
De mon âme comme pâture
Quand elle ne sera plus clé
De mes cris et de mes peurs
Serai-je donc libéré
De cette prison intérieure

Car trop bien je sais…
Au refrain

pas de réaction pour le moment

Aucune réaction pour le moment »

Leave a comment

XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Entries and comments feeds. Valid XHTML and CSS. ^Top^
23 queries. 0,223 seconds.